Sunday 5. April 2020

Ce que l’Europe peut faire

- Ce que l’Europe peut faire -

Bien que relevant principalement des compétences nationales, le concept de "jeunesse" existe aussi au niveau européen. L'UE définit ses objectifs dans la Stratégie de l'Union pour la jeunesse 2010-2018. Elle vise la promotion de la citoyenneté active et de l'inclusion sociale ainsi que la solidarité et l'égalité des chances pour les jeunes.

 

Dans le domaine de l'éducation, l'UE joue un rôle de soutien et de coordination en complément des politiques nationales. En particulier, l'UE vise à favoriser la reconnaissance mutuelle des diplômes et à promouvoir la coopération entre les établissements d'enseignement. La Commission européenne a lancé le nouveau programme Erasmus + en 2014. Il vise à renforcer les compétences et l'employabilité, ainsi que la modernisation de l'éducation, la formation et le travail des jeunes. Le programme de sept ans est doté d‘un budget de 14,7 milliards €, une augmentation de 40 % par rapport aux niveaux de dépenses actuels.

 

 

Grâce à son initiative Jeunesse en mouvement, l'UE gère également divers programmes de mobilité qui offrent un financement pour les jeunes souhaitant étudier, se former ou travailler à l'étranger. Ils visent à améliorer la qualité et l'efficacité de l'éducation, à pallier les déficits de compétences sur le marché du travail et ainsi améliorer l'employabilité des jeunes. Le Conseil a récemment adopté une recommandation sur la mise en place d'une garantie pour la jeunesse qui doit permettre aux jeunes de recevoir des offres d’emploi de qualité et promouvoir l’accès à l‘éducation ou à la formation dans les 4 mois suivant la fin de leur scolarité ou la perte de leur emploi.

 

En ce qui concerne la notion de «famille», l'UE a un rôle limité en matière de droit de la famille. Elle est seulement habilitée à prendre des mesures ayant des implications transfrontalières, telles que la reconnaissance mutuelle des décisions judiciaires.

En Août 2015, la Commission a publié une feuille de route pour l'initiative « Un nouveau départ pour relever les défis de l’équilibre entre la vie professionnelle et la vie privée rencontrés par les familles à moyens revenus ». L'un des objectifs est d'améliorer le cadre juridique et la politique actuelle de l'UE et de l'adapter au marché du travail d'aujourd'hui pour permettre aux parents et aux personnes qui travaillent avec des parents à charge de mieux concilier vie familiale et la vie professionnelle.

 

En outre, dans la Charte européenne des droits fondamentaux la protection de la famille est assurée sur le plan juridique, économique et social (article 33). La Charte garantit à chacun le droit au respect de sa vie privée et familiale, de son domicile et de ses communications (article 7).

 

 

  

 

http://www.theeuropeexperience.eu/